Infolettre mai 2019

Infolettre


Voici votre bulletin du 8 mai 2019

Intergénérations Québec
5800 rue St-Denis, bur. 602
Montréal (Québec), H2S 3L5
514 382-0310 poste 203
1 866 772-7222 (sans frais)

     APA-icone-courriel  APA-icone-site  fLogo CMYK C    LinkedIn

 

 

Intergénérations Québec est un organisme à but non lucratif dont la mission est de favoriser le rapprochement entre les générations pour le développement d'une société ouverte, inclusive et solidaire.

SOMMAIRE

Édition spéciale Semaine québécoise intergénérationnelle
Concours québécois d'initiatives intergénérationnelles
Deuxième Semaine québécoise intergénérationnelle
Forum participatif « Les bienfaits de l'intergénérationnel »
Journée L'amitié n'a pas d'âge au parc Molson

Dossier : Intergénérations Québec au Congrès mondial de l’Habitat partagé

Membres & partenaires
B/OLD : Vieillir dans notre ville
On jase-tu?
Théâtre intergénérationnel à Sherbrooke
Activités au Centre d’action bénévole Rivière-des-Prairies
AGA de l'AQDR-PDÎ
AGA de FamillePointQuébec
Activités du RAANM

   SEMAINE QUÉBÉCOISE INTERGÉNÉRATIONNELLE

Concours de la Semaine

Pour la première fois cette année, le concours de la Semaine québécoise intergénérationnelle est doté de cinq bourses de 1000 $ qui seront décernées aux lauréats. Cette annonce nous a permis de recevoir 173 candidatures. Un grand merci à tous les organismes pour cette belle participation. Le comité de sélection a retenu trois projets finalistes par catégorie ainsi qu'un coup de cœur, soit un total de 16 projets.

Retrouvez le nom des finalistes cette semaine sur nos pages Facebook et LinkedIn, et découvrez les lauréats en direct à notre forum participatif du 23 mai!

 

Deuxième Semaine québécoise intergénérationnelle

Plus qu'une dizaine de jours avant le lancement de cette grande célébration de l’engagement de tous les professionnels et bénévoles qui oeuvrent pour le rapprochement entre les générations. La Semaine québécoise intergénérationnelle vise à souligner et valoriser les échanges intergénérationnels et inspirer l'émergence de diverses initiatives à l'échelle du Québec.

Couv FB Semaine Plan de travail 1

Vous souhaitez la célébrer en organisant une activité intergénérationnelle? Intégrez la programmation en remplissant le formulaire d'inscription. Nous ajouterons alors votre initiative à la carte interactive de la Semaine.

 

Forum participatif « Les bienfaits de l'intergénérationnel »

Quels sont les bienfaits des activités intergénérationnelles sur leurs participants? Peut-on évaluer ces bienfaits? Avec quels outils?

Nous poserons ces questions à nos invités :

- Johanne Filiatrault et Roxane Debroux-Leduc, qui ouvriront la journée par la conférence « Comment mesurer les bienfaits des activités intergénérationnelles »

- Martin Calvé, Emilie Dallaire, Anne Leblanc et Étienne St-Jean, qui participeront à la table ronde « Mentorat et persévérance »

- Solange Beauregard, Julie Fortier, Claire Lyke et Chantal Viscogliosi, qui se réuniront pour la deuxième table ronde, « Mieux-être et solidarité »

- Méralie Murray-Hall, qui proposera une synthèse de la journée.

Notre porte-parole, la comédienne Sylvie Potvin, animera la journée à l'aide de sa bonne humeur légendaire. Elle révélera et récompensera les lauréats du concours.

Quand? Jeudi 23 mai 2019, de 9 à 16 heures
Où? Club de golf Métabéroutin, île Saint-Christophe, Trois-Rivières

Couv FB interge

Attention, il ne vous reste plus qu'une semaine pour vous inscrire! Pour le faire, ou pour plus de détails, c'est par ici!

Frais d'inscription : 30 $
Membres et étudiants : 20 $
Dîner inclus.

Retrouvez l'événement sur Facebook!

 

Journée L'amitié n'a pas d'âge au parc Molson

Pour clore la Semaine québécoise intergénérationnelle et souligner la Journée québécoise L'amitié n'a pas d'âge, nous vous proposons une après-midi d'animations intergénérationnelles au parc Molson, à Montréal.
Au programme :
- la Caravane ludique de Randolph Animation
- les chaises berçantes musicales des Berceurs du temps, présentées en collaboration avec les Escales improbables de Montréal

Venez jouer, chanter vos plus belles berceuses et vous balancer sous le soleil montréalais! Invitez votre grand-mère, votre petit-fils, votre oncle, votre voisine et fêtons ensemble l'amitié intergénérationnelle!

Revenir au sommaire

  DOSSIER DU MOIS

flyer congrs 1 toit 2 ages

Les 21 et 22 mars dernier avait lieu à Bruxelles la sixième édition de ce rendez-vous porté par l’association inter mondialiste Homeshare International et organisé par l’organisme hôte 1toit2âges.
200 conférenciers et délégués venus de 17 pays du monde entier y ont partagé leurs réussites afin de créer de nouveaux liens, d’apprendre les uns des autres et de diffuser, par la force de la mobilisation, l’importance et la richesse de l’habitation partagée dans nos sociétés.

Intergénérations Québec y a dépêché une envoyée spéciale, notre bénévole Gabrielle Coulombe qui, par le biais de sa vie de voyageuse et d’écrivaine, recueille des informations sur les pratiques intergénérationnelles autour du globe. Dans les prochains mois, Gabrielle nous aidera à renforcer les partenariats internationaux entre les organisations rencontrées en Belgique et les groupes d’ici afin de mettre leurs expertises en commun.

Qu’est-ce que l’habitat partagé?

Il s’agit de jumeler, sous différentes formes, des personnes de statuts différents (âge, revenus, situations professionnelles et sociales, etc.) au sein d’un même logement, bâtiment ou quartier. Les exemples les plus connus sont les projets où des personnes aînées accueillent des étudiants sous leur toit via une colocation intergénérationnelle, avec ou sans services d’aide au quotidien. Le modèle homeshare, créé aux États-Unis dans les années soixante-dix, s’est rapidement répandu aux quatre coins du globe comme une réponse innovante à des enjeux sociétaux communs et universels.

Le Québec actif en habitat partagé

Bien que ces pratiques restent marginales au Québec, plusieurs initiatives ont cours dans notre province :
• des coopératives ou OBNL d’habitation, avec une mixité dans l’occupation des logements et un partage des aires communes;
• des associations créant des jumelages entre personnes âgées et étudiants ou avec des nouveaux arrivants;
• des projets résidentiels privés ou coopératifs à vocation intergénérationnelle;
• des résidences privées pour aînés hébergeant des étudiants.

Dans tous les cas, les objectifs de l’habitation partagée sont de répondre à une multitude de réalités sociales (isolement, précarité financière, logement, etc.), d’encourager une solidarité et une mixité naturelle entre les gens et d’agir sur les préconceptions et les préjugés.

Des défis et des réalités familières entre nations

Un constat important qui ressort du Congrès est que malgré la différence des contextes, des normes et des lois, les défis de l’habitation partagée sont universels :
• développer la culture intergénérationnelle;
• recruter des participants;
• partager l’expertise et les outils dans le domaine;
• consolider le réseautage international, national et local;
• promouvoir les bienfaits de la pratique intergénérationnelle;
• sensibiliser les paliers décisionnels pour soutenir le développement et le maintien de projets d’habitation partagée;
• évaluer les retombées sociales de ces initiatives.

Le congrès fut l’occasion pour Intergénérations Québec d’élargir son réseau de contacts internationaux et de recueillir une foule d’informations et d’outils qui seront, nous l’espérons, fort utiles pour les projets québécois d’habitation partagée.

Des ateliers et des présentations inspirantes

Le témoignage comme fenêtre pour sensibiliser et documenter

Durant ces deux jours de Congrès, des témoignages de plusieurs personnes vivant en habitation partagée sont venus mettre en lumière, de façon touchante et humaine, les bienfaits réels de l’intergénérationnel. Ces partages ont permis à l’auditoire de bien saisir avec quelle délicatesse le choix des jumelages doit se réaliser et comment, une fois ceux-ci formés, l’équilibre entre autonomie et encadrement de la relation doit être recherché.

« Mettre en lien deux ou plusieurs personnes entre elles est un art en soi, qui demande, au-delà des outils d’évaluation, un senti et un instinct affutés. »

« L’intergénérationnel est devenu un mode de vie pour moi, un choix. »

« Je n’aimais pas le fait de vivre seule, la présence de l’étudiant a vraiment changé mon quotidien, pour le mieux. »

« Je sens que j’ai un rôle à jouer, que nous sommes significatifs dans la vie de l’un comme de l’autre. Puis, à travers nos discussions, on apprend beaucoup. »

Évaluer de façon innovante

Le Professeur anglais Malcolm Johnson a présenté une initiative de recherche-terrain télévisée ayant eu lieu au Royaume-Uni : Old people’s home for 4 years old. L’idée? Prouver les bienfaits de la rencontre du jeune et du grand âge en organisant des activités entre des enfants de 4 ans et des personnes âgées en perte d’autonomie vivant en centre de soins de longue durée. Une façon d’évaluer et à la fois diffuser auprès du grand public les impacts de ce type de pratique – une pierre, deux coups!

Un atelier réalisé par l’association belge Les petits riens et portant sur l’évaluation du capital social a permis aux participants d’acquérir des pistes de solutions pour mettre de l’avant toute la richesse qualitative de leurs actions. Un colloque à cet effet a d’ailleurs été organisé en 2018, permettant la diffusion de leur démarche et des outils qu’ils ont créés.

Alfonso Fajardo Barreras, Directeur de l’organisme espagnol Solidarios, qui favorise la création de liens avec des personnes en situation d’isolement social, a parlé de la plus-value de donner un tremplin à la parole des gens comme moyen d’évaluation. Par le biais de capsules vidéo, d’articles et de témoignages, l’expérience des participants a pu être captée et utilisée comme source d’apprentissage, de connaissance et de reconnaissance.

Des projets d’habitation partagée du monde entier ont été présentés : les Maisons Lazare en Belgique, Kyoto Solidaire et NPO Heart Warming House au Japon, Homeshare Séoul en Corée du Sud, Shared lives Plus au Royaume-Uni, Wohnen für Hilfe en Allemagne et Accordés ! en France.

L’’habitat partagé à l'ère de la technologie

Trois organisations ont présenté leur façon d'intégrer des solutions numériques dans leurs pratiques afin de recruter, promouvoir et encadrer leurs services d’habitation partagée : ToiTplusMoi (plateforme française qui connecte de jeunes bénéficiaires de bourses et des aînés européens), WGE! (plateforme autrichienne mettant en lien des personnes âgées et des maisons de retraite avec des jeunes cherchant un logement) et Homeshare Vermont (utilisation de plusieurs outils de suivi et de gestion : géolocalisation, vérification des antécédents judiciaires, paiement en ligne, entretiens de suivi via Skype, sondage et évaluation en ligne, etc.). Cette présentation a vite engendré un débat dans l’auditoire au sujet des avantages et inconvénients de ces dispositifs.

Difficile de résumer deux jours aussi denses et bien remplis en quelques lignes! Il est indéniable que ce grand rassemblement d’experts, d’intervenants, de passionnés, d’intéressés, de décideurs, de penseurs et de chercheurs a su offrir des réponses aux différents enjeux partagés. Tous sont repartis la tête pleine d’idées pour soutenir les projets déjà existants ou pour créer de nouvelles initiatives qui sauront répondre aux besoins toujours présents.

Rendez-vous à Liverpool en 2021 pour le prochain congrès!


Revenir au sommaire

  MEMBRES & PARTENAIRES

B/OLD : Vieillir dans notre ville

« Municipalités amies des aînés », « villes intelligentes », « villes vertes »... Le vivre-ensemble dans les espaces urbains est une question d’intérêt public. Pourtant, les questions d’innovation et de transformation sont trop souvent centrées sur les plus jeunes. Tandis que nous imaginons et créons les villes de demain, comment pouvons-nous inclure les expériences des personnes âgées dans les conversations que nous avons aujourd’hui? Comment s’opposer à l’exclusion que connaissent plusieurs aînés pour créer des villes qui sont plus justes et inclusives?

B/OLD : Vieillir dans notre ville est un événement gratuit et trilingue (LSQ, français, et anglais) qui aura lieu les 16 et 17 mai à l’Université Concordia, à Montréal. Citoyens, chercheurs, artistes, décideurs et activistes y sont invités à repenser ce que vieillir ensemble dans la ville signifie.

B/OLD encourage les échanges intergénérationnels sur des thèmes tels que le logement, les œuvres d’art public, l’inclusion, la culture numérique, et la créativité. Les citoyens de tous les âges sont invités à participer à des activités interactives, notamment à des conférences, à des expositions et à des ateliers.

Intergénérations Québec sera présent la journée du 16 mai.

https cdn.evbuc.com images 57404023 167200826899 1 original.20190225 191422


On jase-tu?

Samedi dernier, des milliers de personnes se sont donné rendez-vous aux quatre coins du Québec, simplement pour discuter autour d'un café.

Intergénérations Québec était au Complexe Desjardins, à Montréal, où 1500 personnes ont participé à cette deuxième année de l'événement « On jase-tu » qui vise à lutter contre le fléau de la solitude chez les aînés. En tout, 84 sites rassemblements simultanés étaient organisés à travers la province, où 1,2 million de personnes vivent seules.

 

Théâtre intergénérationnel à Sherbrooke Affiche Droit au coeur mai2019

À l'occasion de la Semaine québécoise intergénérationnelle, la troupe de la Maison des grands-parents de Sherbrooke propose une pièce de théâtre!

« Droit au cœur » est une comédie policière de Denis Angers, mise en scène par Alexandre Leclerc et interprétée par 4 aînés et 5 étudiants du secondaire.

Deux représentations seront données : vendredi 24 et samedi 25 mai 2019, à 20 heures, à la salle du Parvis, à Sherbrooke.

Prix du billet :
15 $ en prévente et 20 à la porte pour les adultes
12 $ en prévente et 15 à la porte pour les étudiants
Gratuit pour les enfants de 12 ans et moins

Un apéro dînatoire VIP intimiste en présence de France Castel, marraine de l’événement, aura lieu le vendredi 24 mai à 17 h 30 au prix de 40 $ (incluant la pièce de théâtre).

 

Activités au Centre d’action bénévole Rivière-des-Prairies

Le Centre d’action bénévole de Rivière-des-Prairies propose deux activités rassembleuses et divertissantes : « Les chansons d’hier à aujourd’hui » (musique et chants) et les « RDV BÉNÉfiques » (dîner communautaire informatif).

Ces activités, adressées principalement aux personnes âgées de 55 ans et plus, ne sont pas restrictives : les participants.es peuvent assurément venir accompagnés!

affiche 2019 chansons dhier à aujourdhui Flyer repas communautaires CABRDP 2019

 

Assemblée générale annuelle de l'AQDR-PDÎ

L'Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées de la Pointe-de-l’Île de Montréal vous invite à son assemblée générale annuelle, qui sera précédée d'une conférence gratuite!

Annonce journal 2019 AGA

Assemblée générale annuelle de FamillePointQuébec

FamillePointQuébec vous invite à son assemblée générale annuelle, une belle occasion de faire un retour sur les 12 derniers mois et de réseauter entre organismes. À cette occasion, une conférence abordera la Commission citoyenne sur la réforme du droit familial et l'impact de ces changements sur les jeunes. La conférence et l'AGA seront suivies d'un cocktail de réseautage.

62d97db5 b9a5 494e 969d 45933364259f
Activités du RAANM

Le Regroupement des aidantes et aidants naturels de Montréal propose plusieurs activités pour le mois à venir :

  • L’atelier-entraide est un groupe d’entraide par et pour les proches aidants afin de leur permettre d’échanger sur un thème qu’eux-mêmes ont proposé. Il est animé par Sylvie Riopel, responsable de la vie associative.

Thèmes et dates à venir :
- Ce qui me stresse (16 mai)
- Pique-nique au Jardin botanique (13 juin)

Lieu : 5800, rue Saint-Denis, bureau 602
Horaire : 13h30-15h00

  • Conférence : la psychosociologue Julie Gravel expliquera comment « Favoriser les relations au sein de la triade proches aidants, personnel soignant et proche » le 6 juin prochain au Centre Lajeunesse.

7378, rue Lajeunesse, local 101 (métro Jean-Talon)
Horaire : 13 h 30 à 15 h 30

  • Conférence/formation « Processus d’hébergement : transitions à considérer » offerte aux organismes du milieu, en collaboration avec le Café Alzheimer, afin de les former et de les sensibiliser aux réalités de la proche aidance, par Sylvie Riopel, responsable de la vie associative, le 17 mai à la bibliothèque Langelier

6473, rue Sherbrooke Est
Horaire : 13 h 30 à 15 h 30

  • Conférence/formation « Reconnaître et valoriser le rôle de proche aidant » offerte en collaboration avec le CIUSSS du Nord-de-l’île-de-Montréal, par Sylvie Riopel, le 22 mai au CHSLD de Notre-Dame-de-la-Merci

555, boulevard Gouin Ouest
Horaire : 18 à 19 h

  • Conférence/formation « Procuration : porté et précaution pour les proches aidants » offerte en collaboration avec le CIUSSS Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal, par Hélène Guay, B.C.L., LL.M., spécialisée en droit de la santé, le 29 mai au CHSLD Jean-de-La-Lande.

4255, ave Papineau
Heure : 19h à 20h

raanm

Revenir au sommaire 

Fondation Maurice presages